vendredi 10 février 2012

Stop ou encore

Cher petit tas de cellules, 

on t'aime déjà beaucoup, ça c'est sûr. Même si on essaye de faire comme si t'étais pas vraiment là, pour pas trop se casser les dents (ok, on n'est pas doué, mais tu vas pas nous en vouloir, non?).

D'ailleurs, finalement, on ne sait pas si tu es vraiment là. Tes signes sont plutôt faibles. Aujourd'hui, le taux n'était qu'à 160. Vraiment pas terrible du tout. On sent qu'on ne va pas faire ta rencontre dans 9 mois. Je sais pas si t'aurais aimé nous voir, nous en tout cas on aurait adoré ça.

Pour ma santé mentale, si t'avais décidé de pas rester, j'aimerais bien que tu fasses tes bagages dans pas trop longtemps. Ca m'empêchera pas de penser à toi, t'inquiète pas, je t'oublierai jamais. J'espère également que tu t'étais installé au bon endroit, car j'avoue que je ne tiens pas à tester la GEU. J'suis p'tête chochotte, mais bon, il me reste déjà qu'une seule trompe, j'aimerais bien la garder.

Bref, tout ça pour te dire que lundi, à la prochaine prise de sang, j'aimerais que ça soit la fin de cette histoire, quel qu'en soit la chute.

Stop.

20 commentaires:

  1. Je comprends que tu n'en puisses plus d'attendre. Mais je continue à penser pour toi à une issue positive et une belle rencontre dans 9 mois... jusqu'au bout. La vie est là. Même fragile elle est là.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison, la vie est là, faiblarde, mais là, et c'est déjà une victoire.

      Supprimer
  2. Pff, je suis dégoutée pour toi... Malgré ce que tu vis, ton billet m'a faite sourire mais non, ce qui t'arrive n'est pas drôle. Je ne le sais que trop bien. Je te souhaite que la situation soit maintenant rapidement "réglée" et surtout, que tu évites une GEU. Si tu as des douleurs sur le côté, tu files illico à l'hôpital, ok?
    Y a quand même peu de chance que ça soit ça, je te rassure.
    Bisous et courage à toi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tant mieux si ça t'a fait sourire!
      Pour les douleurs, t'inquiète: un pet de travers et je serai à l'hosto en 2 temps 3 mouvements.
      Biz

      Supprimer
  3. Parlons peu mais parlons bien .. fais chier.

    RépondreSupprimer
  4. Roh ça fait chier! Mais il n'y a pas moyen de le voir à l'écho déjà?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors, quand j'ai posé la question tout à l'heure, ils m'ont répondu qu'on voyait déjà mon taux de lundi, et après on verra si écho ou pas.

      Supprimer
  5. Je me mets à ta place et, purée, comme je compatis...
    Rester encore dans cette incertitude, c'est vraiment dur !
    Bon courage à tous les 2

    Palapene

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Palapene. C'est vraiment que l'incertitude me ronge, même si je sais que beaucoup aimeraient pouvoir avoir ce luxe.
      Biz

      Supprimer
  6. Je compatis, je compatis à fond. Et j'espère avec toi que si ça doit être la fin autant qu'elle vienne vite.
    Et fait vraiment super méga chier.
    Mais il y a eu accroche, petite et faible mais il y a bien eu accroche. Comment tirer le positif de tout cela ? Je ne sais pas, mais il y a surement du positif là dedans.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Jo. Je me pose exactement la même question: il doit bien y avoir du positif dans cette accroche??? Du moins je l'espère.

      Supprimer
  7. Réponses
    1. Merci, c'est exactement ce dont j'ai besoin.

      Supprimer
  8. Ma pauvre Lulu, c'est dur dur là !
    J'espère que lundi tu sera fixer...
    Bisous et courage

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Mlle B, j'espère aussi que lundi on sera fixé.

      Supprimer
  9. Coucou, bon là je suis à court de théorie et d'idées farfelues... juste je pense bien à toi et à vous. Je me dis aussi que s'il pouvait trouver sa place et récupérer des forces se serait top mais je crois que pour le mental il faut comme tu lui as dit que les choses se passent maintenant. J'espère que lundi vous serez fixés. Je t'envoie aussi plein de bisous et plein de câlins ♥

    RépondreSupprimer
  10. Je n'ose imaginer comme cette incertitude doit rendre fou...Des bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce qui est dingue en fait, c'est que même si je sais que c'est mort, je ne peux empêcher une partie de moi de penser: "et si...".
      Biz

      Supprimer